En passant

L’UNESCO, Israël, Souccot et la fin des temps : une prophétie se réalise sous nos yeux !

Lisez bien cet article jusqu’au bout, les informations qui y sont présentes sont précieuses pour nous ouvrir toujours plus les yeux du coeur sur la mascarade mondiale de cette fin des temps, mais aussi pour admirer l’omniscience indiscutable et totale du Dieu d’Israël et de la sagesse qu’Il a donnée aux Hakhamim (Sages d’Israël), que le nom d’HaShem (Dieu) soit magnifié et élevé !

unesco-souccot-zohar-fin-des-temps-israel-640

Ce qui se passe sous nos yeux est tout bonnement incroyable pour qui prend la peine d’y réfléchir : au moment précis des fêtes de Tishri (mois biblique durant lequel se déroulent 3 des principales grandes fêtes du Dieu vivant), au lendemain de la fête de Yom Kippour, juste avant la grande fête de Souccot, fête dont la principale symbolique est l’unité du peuple d’Israël, voici que surgit une résolution absolument folle et perverse, appuyée par les nations du monde entier : la désunion, le divorce, la brisure, la déchirure entre Israël et ses lieux les plus saints, une résolution proclamée par l’UNESCO avec l’appui des nations du monde entier !

Oui, vous lisez bien : il n’y aurait AUCUN LIEN entre Jérusalem, le Mont du Temple et le peuple Juif, selon la résolution abracadabrante de l’UNESCO ! (lire l’article parut récemment pour plus d’information : FOLIE à l’UNESCO : « Pas de lien entre le peuple Juif, Jérusalem et le Mont du Temple » – Par Luc Henrist : http://www.rencontrerdieu.com/folie-de-lunesco-de-lien-entre-peuple-juif-jerusalem-mont-temple-luc-henrist/

Mais ce n’est pas tout ! Comme nous le verrons dans la suite de l’article : tous ces événements au sujet d’Israël ont précisément été annoncés par les sages d’Israël dans un texte vieux de près de 2000 ans : le Zohar… (Pour ceux qui ont peur de ce livre antique, qui auraient des doutes, des objections ou pour tous ceux qui seraient réfractaires et qui condamneraient ce livre de sagesse juive, lire cet article : Zohar, Talmud, Torah, Rav, Rabbin – Explications et Mise en garde spéciale: http://www.rencontrerdieu.com/plus/zohar-talmud-rabbin-explications/)

Insistons : après le jour du grand pardon (Yom Kippour), au moment précis des fêtes dont le principal symbole est l’union et l’unité, voici que le monde proclame la désunion et la division entre Israël et ses lieux les plus sacrés ! Encore une preuve supplémentaire, (comme s’il était nécessaire d’en apporter encore), qui manifeste à quel point le calendrier biblique établi par les sages d’Israël est authentique et correspond toujours, d’une manière ou d’une autre, à des événements d’actualité qui sont complètement liés à la vie spirituelle du peuple d’Israël, que son coeur soit consolé !

Une des résolutions majeures de l’UNESCO, ayant pour objectif d’officialiser la désunion entre le peuple juif et ses lieux sacrés, est adoptée au moment précis de la fête qui représente l’Unité par excellence, à savoir Souccot. Il n’y a rien d’hasardeux avec le Dieu des Cieux, et s’il en est ainsi, c’est que de Son trône, l’Eternel des armées envoie, dans sa bonté, un grand signal à Son Peuple. Nous pourrions voir dans ces événements de nombreuses interprétations, toutes véritables et justes, mais ici, nous nous attarderons sur une interprétation que nous jugeons capitale : que Dieu permette une telle mascarade semble indiquer que l’Eternel envoie un jugement ou un avertissement envers son peuple, afin qu’il prenne conscience de la désunion morale et spirituelle qui réside en son sein.

Selon le principe énoncé par les sages : « Regarde ton problème et tu comprendras quelle est ta faute », cette résolution de l’UNESCO, reniant tout lien entre le peuple juif et ses lieux les plus sacrés, arrive comme une alarme retentissante signifiant ceci :

La désunion et la division qu’il y a dans le peuple de Dieu, ainsi que le manque d’adhérence à la Torah du Maître du Monde ont contribué à provoquer cette résolution perverse de l’UNESCO. Lorsque nous obéissons à Dieu, alors, ici-bas, se manifestent concrètement les fruits du ciel, promis par Dieu dans la Torah. Mais lorsque nous désobéissons à Dieu, alors se manifesteront concrètement ici-bas les fruits de la désobéissance qui se traduisent par toutes sortes de maux, afin – s’il est possible – de nous réveiller. C’est aussi ce que signifie cette parole de Yéshoua : 

Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. (Matthieu 6.10).

Si rien n’est fait, la suite risque malheureusement d’être pire que cette résolution de l’UNESCO. Ainsi, le fait que Dieu permette une si répugnante et injuste résolution doit encourager tout Am Israël (peuple d’Israël) et tous ceux qui sont réellement greffés à Israël et à sa Torah par la foi en Yéshoua le Messie, à parvenir à l’unité, non seulement, entre tous les membres du peuple, mais aussi  et surtout avec la Torah de Dieu. C’est ici le premier enseignement que nous devrions en tirer.

Mais également, le monde chrétien devrait bien considérer ces choses-là afin de quitter définitivement, fermement et sans compromis, l’apostasie de l’Eglise et son héritage anti-torah et anti-juive, pour venir se greffer avec humilité, en esprit et en vérité, sur Am Israël, afin d’étudier et de mettre en pratique la Torah (voie de Dieu) ainsi que le faisait le modèle parfait par excellence : Le Messie d’Israël, Yéshoua notre rédempteur.

Souccot, l’unité et l’UNESCO

Une fois encore et on ne se lasse pas de l’entendre : plusieurs éternités ne sauraient être suffisantes pour découvrir, déguster, digérer et assimiler les trésors de sagesse, de bénédictions et de révélations qu’il y a dans la fête de Souccot. Sans rentrer dans tous les détails techniques, rappelons rapidement en quoi consiste la fête de Souccot : à partir du 15ème jour du 7ème mois du calendrier biblique hébraïque établi par les sages, chaque famille du Peuple de Dieu construit une Soucca (cabane) qui, durant 7 jours, devient sa résidence principale : les Israélites peuvent y dormir, ils y mangent, boivent etc. Toute différence sociale est ici annulée, chacun se retrouve au même rang et se rappelle de la fragilité de cette vie et comment Dieu, durant le périple d’Israël dans le désert, les protégea surnaturellement de toutes les difficultés liées à une vie vagabonde avec pour habitat, une simple cabane fragile, loin du confort moderne occidental.

La sainteté de la mitsva (commandement) de la Soucca est telle, qu’il est dit à propos du troisième Rabbi de Loubavitch, qu’il ne pouvait y dormir tant il était gêné par la sainteté de la cabane. Sur le site Loubavitch, nous pouvons lire :

« Le Rabbi Dov Ber, troisième Rabbi de Loubavitch, demanda un jour à ses ‘hassidim (ses élèves) : « Comment vous est-il possible de dormir dans Makifim de Binah ? ». Cela signifie que la Soucca est illuminée par un niveau de sainteté extrêmement élevé. C’est pourquoi, le Rabbi exprimait son étonnement devant le fait que ses ‘hassidim puissent y dormir, faisant référence au verset (Beréchit 28 :16) : « Voici, D.ieu se trouve dans ce lieu et je ne le savais pas », et Rachi de commenter : « Si j’avais su, je n’aurais pas dormi dans un lieu si sacré ». Ainsi, lorsque nous sommes clairement conscients de la sainteté de la Soucca, la loi permet que l’on dorme chez soi. Car quand une personne sait qu’elle ne pourra pas s’endormir dans sa Soucca, elle peut dormir dans sa maison. C’est la raison pour laquelle le Rabbi précédent ne dormait pas dans la Soucca : chaque fois qu’il se trouvait dans la Soucca, il ressentait l’extraordinaire révélation de sa sainteté, ce qui l’empêchait de dormir.

Et ainsi, il mit en pratique cette Halakha : « quiconque vit mal le fait de résider dans la Soucca est libéré de son obligation d’y résider » (Choul’han Arou’h Admour Hazaken, para. 8).

Le Rav Yaakov Amsellem du site lechelledejacob, nous rappelle une vérité importante au sujet de Souccot et du fameux bouquet appelé loulav, bouquet composé de 4 espèces de végétaux que l’on doit tenir dans ses mains, une fois par jour, en l’agitant d’une façon précise tout en faisant des bénédictions précises :

« L’unité juive est l’un des principaux thèmes de Souccot. Les Quatre Espèces que vous tenez symbolisent quatre types de Juifs, ayant différents niveaux de connaissance de la Torah et de pratique des mitsvot (commandements). Les rassembler exprime l’unité de notre nation, au-delà de nos différences.

Nos Sages ont vu dans le bouquet du loulav, l’image de l’unité d’Israël. Dans leur esprit, le parfum représente le savoir (de la Torah) et les fruits, les bonnes actions.

  • Le saule, dépourvu de fruits comestibles et de parfum, symbolise la masse sans savoir et sans bonnes actions.
  • Le myrte, parfumé, dépourvu de fruits comestibles, est le symbole des personnes dotées de savoir mais se désintéressant des bonnes actions.
  • Le palmier, dénué de parfum, porte un fruit délicieux, il rappelle les personnes sans savoir qui se consacrent aux bonnes actions.
  • L’etrog enfin, supérieur par son parfum et par un fruit exquis, figure l’élite d’Israël, illuminée par le savoir, ennoblie par les bonnes actions.

Que ces quatre groupes, loin de se désagréger en classes séparées, s’unissent par les liens de la solidarité en un seul corps national, afin que, dans un sentiment de fraternité, l’élite, par ses vertus, comble les lacunes des couches inférieures du peuple.

A tous ceux et celles qui pratiquent la fête de Souccot avec un coeur bien disposé, comme demandé par l’Éternel dans la Torah, le Dieu très haut, dans Sa bonté, permet à ses enfants de goûter d’une façon toute particulière, au bon fruit de l’unité entre les enfants de Dieu, manifestant dans le concret, les fruits célestes de l’obéissance à ses commandements. La fête de Souccot apporte joie, allégresse, unité et amour Echad (« un » dans le sens unique) !

 

Après ce bref rappel au sujet de l’ordonnance de la fête de Souccot, revenons à la résolution de L’UNESCO. Qu’une telle résolution de l’Unesco soit approuvée et votée par la majorité, vient nous montrer que malheureusement, à l’échelle globale, cette unité est encore absente au sein du peuple de Dieu, d’où cette résolution qui tombe comme un jugement et un avertissement pour Israël et l’Eglise non greffée à Israël : sans un retour aux racines juives véritable de la foi, loin de toute apostasie et de toute division, et donc, sans un retour véritable à la Torah d’Israël et au judaïsme biblique, celui du Messie Yéshoua, la désunion demeurera et s’accentuera et avec, les jugements de Dieu tomberont de plus en plus fréquemment et durement comme nous le voyons déjà depuis fort longtemps avec une accentuation des jugements ces dernières années.

N’oublions pas non plus que la fête de Souccot est cette fête qui sera observée par le monde entier à la toute fin des temps selon les prophéties bibliques :

Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre Jérusalem monteront chaque année pour se prosterner devant le roi, l’Eternel des armées, Et pour célébrer la fête des tabernacles. S’il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem pour se prosterner devant le roi, l’Eternel des armées, la pluie ne tombera pas sur elles. Si la famille d’Egypte ne monte pas, si elle ne vient pas, La pluie ne tombera pas sur elle; Elle sera frappée de la plaie dont l’Eternel frappera les nations Qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. Ce sera le châtiment de l’Egypte, Le châtiment de toutes les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. (Zacharie 14)

Nous ferions donc bien, de toute urgence, de comprendre, de vivre et de mettre en pratique ce glorieux commandement et donc, de revenir aux fondements bibliques : la Torah d’Israël et l’observation des commandements du Dieu Très-Haut…

L’esprit anti-torah et antisémite judéophobe a ceci de particulier qu’il désire dé-judaïser au maximum tout ce qui a une connotation juive. C’est ainsi que dans l’Eglise, nous constatons, au travers de son histoire et aujourd’hui encore, une répulsion envers la Loi divine (Torah) et envers les dirigeants spirituels d’Israël, ses sages et ses rabbins. La génétique spirituelle est une réalité, et à titre d’exemple, il suffit de voir, à la fin de sa vie, la haine cruelle de Martin Luther envers les juifs, pour comprendre, entre autre, d’où provient ce sombre héritage, qui lui-même provient de sa matrice : le catholicisme, dont on connait, hélas, son passé de persécution et de haine envers Israël.

Dans le même esprit, L’UNESCO n’échappe pas à la règle et, en pratiquant une dé-judaïsation publique, l’UNESCO démontre l’esprit anti-torah et anti-juif qui l’anime et du même coup, tous ceux qui soutiennent cette perverse résolution ou qui restent silencieux face à cette nouvelle superbe fumisterie, manifestent l’état de leur coeur envers le peuple du Dieu d’Israël.

Une prophétie extraordinaire en cours d’accomplissement

La résolution de l’UNESCO vient s’emboîter à merveille à une prophétie du Zohar, très ancienne, que nous avons la joie et l’honneur de vous présenter. Rappelons que le Zohar est un ensemble de commentaires sur la Torah formant un ouvrage vieux de près de 2000 ans.

Le Rav Dynovisz, dans un de ses enseignements, rapporte un Zohar extraordinaire portant sur la fin des temps, lorsque les 70 nations se rassembleront contre Jérusalem et contre le peuple juif (Zohar, paracha bechala’h, sefer chemot, dernier quart de paracha bechala’h) :

Rabbi Itshak dit : le verset du psaume 2 fait allusion au moment où tous les peuples vont se rassembler contre Dieu. Dieu s’habillera d’un habit de gloire. Tous les dirigeants créeront des institutions contre Dieu et contre son Messie. Israël sera mis au banc des accusés par des décrets injustes.

(Ndlr : rappelons le psaumes 2 : « Pourquoi ce tumulte Parmi les nations, Ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils Et les princes se liguent-ils avec eux Contre l’Eternel et contre son oint ?- Brisons leurs liens, Délivrons-nous de leurs chaînes ! Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d’eux. » )

Sache que les 70 peuples arriveront à entraîner avec eux l’humanité toute entière pour aller déclarer la guerre à Jérusalem, la ville sainte.

Au passage, le Rav Dynovisz fait remarquer l’erreur immense de cette frange du judaïsme orthodoxe qui déclare qu’il ne peut pas y avoir d’Etat d’Israël avant la délivrance finale et que, l’Etat actuel d’Israël ne serait pas de Dieu : Si avant la délivrance finale, nous voyons que les nations du monde entier se liguent contre Israël, c’est bien la preuve que l’Etat d’Israël sera sous une énorme quantité de problèmes, exactement comme nous le voyons aujourd’hui !

Continuons le texte du Zohar rapporté par le Rav :

« Et tous les peuples essaieront de comploter pour se battre contre le Dieu des juifs. Que peuvent-ils donc bien dire ? Voici ce qu’ils disent : on va d’abord régler les comptes avec son dirigeant (Dieu) et seulement après, on pourra s’attaquer à ce peuple et à son territoire. » Ce passage du Zohar est énigmatique mais le Rav rapporte un commentaire des sages sur ce passage :

« Que signifie « attaquons-nous à son dirigeant d’abord ? » Cela signifie cela : « Accusons-le d’injustice. »

Ainsi, ce texte du Zohar vieux de près de 2000 ans, prévient qu’à la fin des temps, les nations du monde entier vont attaquer Israël d’une façon particulière : elles viendront avec l’argument qu’Israël est un peuple injuste, sous-entendant que Dieu est injuste : un Dieu injuste ne peut produire qu’un peuple injuste contre lequel, dixit les nations, nous allons tous nous liguer ainsi que le dit le psaumes 2 : « Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils Et les princes se liguent-ils avec eux Contre l’Eternel et contre son oint ?- Brisons leurs liens, Délivrons-nous de leurs chaînes ! »

Pour bien valider l’incroyable précision de ce texte millénaire, remémorons-nous quelques simples exemples parmi des centaines :

« Le chef de la Ligue arabe veut un tribunal international pour juger Israël et ses dirigeants dans le conflit qui les oppose aux Palestiniens » : http://fr.timesofisrael.com/le-chef-de-la-ligue-arabe-veut-un-tribunal-international-pour-juger-israel/

« Jean-Noël Ladois, le représentant français au Nations Unies : il n’est pas question non plus de transiger sur ce constat : sans justice, il n’y aura pas de paix durable » : http://www.itele.fr/monde/video/lonu-appelle-a-juger-les-responsables-de-crimes-de-guerre-a-gaza-130156

« JUSTICE – Israël viole-t-il le droit international avec son opération « Bordure protectrice » sur Gaza ? OUI, à en croire les observateurs internationaux. »

« ONU: l’obsession anti-israélienne : La Commission de la condition des femmes s’acharne sur l’Etat juif : En 2015, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté 20 résolutions contre Israël contre seulement 3 résolutions sur le reste du monde à savoir, la Syrie, l’Iran et la Corée du Nord. Rien sur la Chine, la Russie, l’Arabie Saoudite, Cuba, le Yémen, le Pakistan, le Soudan et toutes les autres démocraties progressistes. Voilà à quel niveau les Nations Unies placent Israël. C’est grotesque mais c’est ainsi.  » (Source : http://www.causeur.fr/onu-lobsession-anti-israelienne-37778.html/comment-page-2)

« Le chef des droits de l’homme de l’ONU condamne Israël » (Source : http://www.unwatch.org/le-chef-des-droits-de-lhomme-de-lonu-condamne-israel-et-refuse-dappeler-la-tuerie-une-attaque-terroriste/ )

« Il est « injuste » qu’Israël n’accueille aucun réfugié syrien (PM hongrois) » (http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/87708-151002-il-est-injuste-qu-israel-n-accueille-aucun-refugies-pm-hongrois)

« Cette année, sur 26 résolutions de l’ONU, Israël a été condamné 22 fois !  » (source : http://jssnews.com/2013/11/15/cette-annee-sur-26-resolutions-de-lonu-israel-a-ete-condamne-22-fois-par-hillel-neuer/ )

« Les Palestiniens sont victimes d’une injustice inacceptable! » (source : http://www.juif.org/le-mag/196,les-palestiniens-sont-victimes-d-une-injustice-inacceptable.php)

En vérité, la liste est presque infinie : des millions de résultats google sur ce thème ! Rappelons-nous que toutes ces accusations sont grotesques et ridicules dans la mesure où Israël est entouré de plusieurs populations arabes qui veulent l’exterminer, qui mentent constamment à son sujet, qui prônent publiquement leur haine du Juif et qui l’auraient déjà anéanti si le Dieu d’Israël n’avait pas protégé surnaturellement son peuple à plusieurs reprises (voir la guerre des 6 jours par exemple).

En dépit de cela, Israël est obligé de se défendre et s’évertue, tant bien que mal, à trouver des solutions pour arriver à la paix, mais en vain. Si vous ne croyez pas ce qui est dit dans ce paragraphe et si vous voulez définitivement être au clair à ce sujet, nous vous recommandons expressément cette série vidéos inédite sur le web monté par l’Equipe du site web : Série vidéos inédite sur le Web : Le conflit Israelo-Palestinien Disséqué : http://www.rencontrerdieu.com/plus/le-conflit-israelo-palestinien/

Mais ce n’est pas tout : le texte du Zohar, rapporté par le Rav Dynovisz, précise que les arguments et le comportement des nations envers Israël sera tellement ridicule, grotesque et insensé, que le Seigneur RIGOLERA tant leurs accusations et leurs résolutions seront puériles et ne tiendront sur aucune base sérieuse, ce qui ne fera que démontrer le ridicule de l’égarement qui s’est emparé de leur coeur.

Les Sages disent que depuis la destruction du second temple, le Seigneur n’a pas rigolé jusqu’à ce moment où les nations prendront des résolutions insensées et infondées envers Israël : « Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d’eux. » (Psaumes 2)

Ici, avec la résolution de l’UNESCO reniant publiquement tout lien entre Israël, Jérusalem et le Mont du Temple, assurément, le Seigneur RIT et SE MOQUE D’EUX. Effectivement, quiconque étudie un temps soit peu l’histoire et l’archéologie, sait avec certitude – tant les preuves sont nombreuses – l’erreur  grotesque d’une telle résolution.

Comme dirait un ami et un frère, avec un ton ironique semblant sortir tout droit de l’esprit d’Elie qui défia les faux prophètes : « C’est évident voyons, Israël n’a aucun lien avec Jérusalem et son temple, tout le monde sait qu’Israël a toujours été situé au fin fond des Philippines » : Assurément, au travers de ce frère, le Seigneur RIT ET SE MOQUE D’EUX.

Il faut insister tant la prophétie est extraordinaire :

Le Zohar, il y a près de 2000 ans, nous avertit qu’ à la fin des temps, le monde entier accusera Israël d’injustice et que, les accusations et les résolutions des grandes institutions de ce monde, seront tellement honteuses et ridicules, que le Seigneur en rigolera et se moquera d’eux !

Qui peut nier que l’UNESCO et l’ONU font partie des grandes institutions de ce monde, fédérant la voix des nations de cette planète ? Qui ne voit pas le ridicule à en rire de la résolution de l’UNESCO appuyée par le monde entier !? Nous voyons donc la prophétie du Zohar s’accomplir sous nos yeux ! Les grandes institutions de ce monde accusent Israël d’injustice et prennent de folles résolutions à son encontre, telles que nier tout lien entre Israël, Jérusalem et le Mont du Temple, pour l’attribuer à une religion surgie des millénaires après le judaïsme authentique. Après une telle prophétie, parmi des centaines d’autres semblables, qui osera contester la suprématie du Dieu d’Israël et la sagesse qu’Il a donnée à ceux qui Le vénèrent et honorent sa Torah !?
Nous sommes, depuis seulement quelques décennies, dans la seule période de l’histoire de l’humanité où le monde entier se ligue contre Israël, l’accuse d’injustice et prend des résolutions si ridicules que Dieu en rit. Le Zohar vient de nous donner ici une prophétie millénaire authentique qui se vérifie d’une manière claire et limpide et se voit comme à l’œil nu pour celui ou celle qui fait l’effort d’ouvrir ses yeux afin de sortir de ce sommeil qui nous atteint tous si facilement !

Une dernière question se pose : comment une telle folie est possible sans que les nations du monde entier ne crient au scandale ? Dieu nous répond dans la Brit Hadasha (alliance renouvelée) :

Ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.  (2 Thessaloniciens 2)

Dans quel camp êtes-vous ? C’est le temps de choisir, demain il sera trop tard comme il est dit : « vous savez en quel temps nous sommes: c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. » (Romains 13.11)

C’est le temps de se convertir, de se repentir sérieusement, d’abandonner tout mal, d’étudier la Torah, de chercher Dieu selon la Torah, de se confier en Dieu et en son Messie Yéshoua, et votre âme vivra pour l’éternité, Dieu vous accordera le pardon et vous accueillera dans son amour immense et éternel en vous donnant une belle place dans le monde futur, après qu’Il aura fait le ménage lors du grand jour de l’Eternel, ce jour terrible et redoutable où sa colère se manifestera comme jamais, lors de cette terrible époque de l’apparition de son Messie ainsi que les sages disent : « Qu’il vienne (Le Mashia’h), mais que je ne sois pas présent ce jour-là ! »

Que le Dieu de toute la terre nous aide à garder le discernement et la foi, en ces temps de trouble, qu’Il puisse nous ouvrir toutes les portes de la sagesse et de la protection afin de parvenir, avec joie, aux portes de son Royaume de Gloire, et y rentrer avec l’euphorie d’une félicité éternelle, accompagnés de notre Sauveur et Messie Yéshoua. Amen.

Une étude de Thomas, réalisée grâce au Maître du monde, Le Messie Yéshoua et la sagesse qu’Il a donnée aux sages antiques, retransmis par les Ravs et les rabbins de nos jours, que Dieu les soutienne et les garde. Amen vé amen.

Source: Rencontrer Dieu

Publicités