En passant

La période des Troubles de Jacob

De plus amples preuves, à partir des Écritures, sur le fait que les chrétiens ne passeront pas à travers la période des Troubles de Jacob.

pizap-com14775514084102

Maintenant, placer les chrétiens dans la période des Troubles de Jacob et introduisez-y une faille fatale dans la théologie des post-tribulationistes.  Pouvez-vous deviner ce que ce sera ?  Puisque nous avons la sécurité éternelle qui est basée sur les actions des deux, l’œuvre rédemptrice de Jésus sur la croix et le scellement du Saint-Esprit au salut, ce qui signifie que c’est hors de notre contrôle, cela signifie qu’un chrétien ne peut JAMAIS perdre son salut.

L’Apocalypse dit dans 2 endroits que toute personne acceptant la marque de la bête ne sera pardonnée en aucune circonstance.

« Malheur !  Car ce jour est grand ; Il n’y en a point eu de semblable.  C’est un temps d’angoisse pour Jacob ; Mais il en sera délivré. » (Jérémie 30:7)

Jérémie 30:7 est une preuve en elle-même qui montre que les Chrétiens de l’Âge de l’Église n’entreront pas dans ce qui est communément connu comme les Grandes Tribulations, mais que la Bible appelle le temps de la Détresse de Jacob.  Vous vous souviendrez que dans Genèse 32:28, Dieu a changé le nom de Jacob qui signifie « supplanteur » ou « trompeur »en Israël qui signifie « Dieu prévaudra ».  Ainsi, même dans l’Ancien Testament, nous pouvons voir clairement que ce temps de grandes tribulations est réservé à la nation d’Israël.  Assez bon pour moi.  Mais, ceci n’est pas la « preuve supplémentaire » à partir des Écritures que nous voulons vous apporter aujourd’hui.

Les chrétiens sont scellés pour le jour de la rédemption par le Saint-Esprit.

L’apôtre Paul enseigne clairement, à plusieurs endroits, que les chrétiens nés de nouveau sont « scellés » par le Saint-Esprit au moment du salut.  C’est comme quand vous arrivez dans une montagne russe et que le harnais est mis sur vous, alors, vous ne pouvez plus tomber.  Nous appelons cela la doctrine de la sécurité éternelle, comme on le voit ici :

« Afin que nous servions à la louange de sa gloire, nous qui d’avance avons espéré en Christ.  En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Évangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s’est acquis, à la louange de sa gloire. » (Éphésiens 1:12-14)

Maintenant, imaginez les chrétiens dans la période des « Troubles de Jacob » introduisez-y une faille dans la théologie des post-tribulationistes …  Pouvez-vous penser ce que ce sera ?  Puisque nous avons la sécurité éternelle qui est basée sur l’œuvre rédemptrice de Jésus sur la croix, et le sceau du Saint-Esprit. Ceci signifie que le salut n’est pas de nous, et qu’un chrétien ne peut perdre son salut. Toutefois, dans les tribulations, le salut peut être perdu. Nous allons parlerons de dispensations plus loin.

L’Apocalypse déclare à 2 endroits que toute personne acceptant la marque de la bête ne sera pardonné en aucune circonstance.

Accepter la marque devient un péché impardonnable pendant ce temps, comme nous le voyons ici :

« Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte : Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’agneau.  Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; Et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. » (Apocalypse 14:9-11)

Imaginez la mère croyante et désemparée qui accepte la marque seulement pour obtenir de la nourriture afin de nourrir son petit bébé.  Certes, Dieu comprendra qu’elle n’a pris la marque que pour nourrir son bébé pour qu’il reste vivant, non ?  Faux.  Si elle accepte la marque, elle n’aura pas le pardon de la seconde chance.  Déjà.  De toute évidence, c’est en contraste frappant avec les enseignements de l’apôtre Paul, notre apôtre de l’Âge de l’Église.

« N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par  lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. »  (Éphésiens 4:30)

Maintenant, voyez-vous pourquoi les Chrétiens de l’Âge de l’Église ne peuvent pas faire partie du temps de la Détresse de Jacob ?

Dans notre dispensation,  Dieu, étonnamment et heureusement, nous a donnés le pardon inconditionnel de tous nos péchés quand nous devenons nés de nouveau, nos péchés passés, présents et même ceux à venir dans le futur.  Dieu n’a jamais fait cela pour personne dans l’Ancien Testament, pour personne au début de l’Âge du Royaume (Actes 2-7), et Il ne le fera pour personne pendant la période de la Détresse de Jacob.

« Louez l’Éternel, car il est bon, car sa miséricorde dure à toujours. » (Psaumes 107:1)

Si les chrétiens devaient être présents pendant la période de la Détresse de Jacob, et que l’un d’eux accepte la marque de la Bête, Dieu devrait alors honorer sa parole et leur pardonner de l’avoir fait.  Mais, ce faisant, Il placerait immédiatement les épîtres de Paul en contradiction avec Apocalypse 14 qui stipule qu’il n’y aura pas de pardon pour l’avoir fait.  Heureusement, il n’y a pas de contradiction parce que nous ne serons pas présents.  Ce ne sera pas la période des troubles de l’Église, mais, la période de la Détresse d’Israël.

L’Enlèvement pré-tribulations, pas une « trappe d’évacuation » ou une manière « facile » de s’en sortir comme le disent certains moqueurs, c’est Dieu enlevant son Église afin de pouvoir traiter avec son peuple élu d’Israël.  Dieu n’a pas remplacé Israël par l’Église, et les chrétiens ne sont pas le peuple élu.  Nous sommes deux groupes distincts, mais, un jour, comme le dit la Bible dans « ce jour-là », nous allons en effet être un de ceux sous la promise d’Israël.

« Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée.  Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit : Le libérateur viendra de Sion, et il détournera de Jacob les impiétés ; Et ce sera mon alliance avec eux, lorsque j’ôterai leurs péchés. »  (Romains 11:25-27)

Source : Now The End Begins

Traduit par : PLEINSFEUX.ORG

Publicités